Page d'accueil
France Génocide Tutsi France Génocide Tutsi
Mise à jour :
5 août 2022 Anglais

Évaluer la politique française au Rwanda, de 1990 à 2021

Fiche Numéro 29814

Numéro
29814
Auteur
Audoin-Rouzeau, Stéphane
Date
Février 2022
Amj
20220201
Titre
Évaluer la politique française au Rwanda, de 1990 à 2021
Soustitre
Entre le 26 mars 2021 (date de la remise du Rapport Duclert au Président de la République), et le 27 mai (date du discours de ce dernier devant le mémorial de Gisozi à Kigali), le mur du déni français sur les responsabilités françaises dans le génocide des Tutsi rwandais est tombé. En historien, ne convient-il pas de s'interroger sur la rapidité d'un tel processus ? Deux mois seulement ont suffi pour séparer un « avant » d'un « après », un avant de plus de vingt-cinq années au cours desquelles la mise en cause de la politique française au Rwanda entre 1990 et 1994 se heurta aux dénégations de la majorité des acteurs politiques et militaires de l'époque, et parfois à celle d'une grande partie des médias. En officialisant enfin un discours de vérité, le rapport Duclert a ainsi ouvert une brèche déterminante ; en le reprenant à son compte à Kigali, le président de la République l'a « institutionnalisé », un peu comme Jacques Chirac en juillet 1995 dans son fameux discours du Vel d'Hiv sur le rôle de Vichy dans la déportation et l'extermination des Juifs de France.
Taille
12391160 octets
Nb. pages
7
Type
Article de revue
Langue
FR
Résumé
Entre la sortie du Rapport Duclert fin mars 2021 et le discours d'Emmanuel Macron le 27 mai à Kigali, le mur du déni sur les responsabilités françaises dans le génocide des Tutsi rwandais est tombé, séparant un « avant » d'un « après ». L'article propose de s'interroger sur la rapidité d'un tel processus et de mettre en perspective la manière dont a pu être évaluée de manière critique, depuis la fin du génocide, la politique suivie par la France entre 1990 et 1994.