Page d'accueil
France Génocide Tutsi France Génocide Tutsi
Mise à jour :
28 octobre 2022 Anglais

Une partie des rebelles a déjà pénétré dans Kigali. Ces violences auraient fait déjà plusieurs milliers de morts

Fiche Numéro 30965

Numéro
30965
Auteur
Ockrent, Christine
Auteur
Thibault, Éric
Date
12 avril 1994
Amj
19940412
Heure
23:00:00
Fuseau horaire
CEST
Surtitre
Journal de 23 heures
Titre
Une partie des rebelles a déjà pénétré dans Kigali. Ces violences auraient fait déjà plusieurs milliers de morts
Soustitre
Depuis samedi [9 avril], 1 600 personnes ont pu être évacuées. Les ambassades, elles, ferment les unes après les autres.
Taille
20795 octets
Nb. pages
2
Source
Fonds d'archives
INA
Type
Transcription d'une émission de télévision
Langue
FR
Résumé
- Les troupes françaises qui avaient été envoyées samedi dernier [9 avril] au Rwanda pour évacuer les ressortissants français ont commencé aujourd'hui leur retrait. Sur place à Kigali c'est toujours la panique, les combats continuent. Les troupes rebelles sont maintenant entrées dans la ville.
- C'est sous l'œil vigilant des parachutistes français que les étrangers quittent Kigali. Les camions rejoignent au plus vite l'aéroport et de chaque côté des rues, des dizaines de cadavres jonchent le sol.
- Depuis samedi [9 avril], 1 600 personnes ont pu être évacuées. Les ambassades, elles, ferment les unes après les autres. Une dame blanche : "Des soldats sont venus chez moi. Ils cherchaient la fille du Premier ministre parce qu'elle habite juste à côté. Ils voulaient absolument la trouver pour la tuer".
- Derrière eux les étrangers laissent un pays livré aux massacres. Le gouvernement provisoire a pris la fuite et les affrontements entre les forces rebelles, à majorité tutsi, et l'armée régulière, essentiellement hutu, se poursuivent.
- Ce soir les Tutsi du Front patriotique du Rwanda n'attendent que le départ des troupes françaises et belges pour prendre l'aéroport. Mais une partie des rebelles a déjà pénétré dans Kigali. Ces violences auraient fait déjà plusieurs milliers de morts. La guerre civile s'installe.
- Quelques Rwandais ont pu rejoindre la France mais pour l'instant les Nations unies semblent incapables d'éviter la guerre civile.