Page d'accueil
France Génocide Tutsi France Génocide Tutsi
Mise à jour :
4 août 2022 Anglais

Neuf jours après le déclenchement de l'opération Turquoise, la communauté internationale n'a toujours pas répondu à l'appel de la France

Fiche Numéro 3515

Numéro
3515
Auteur
Nakad, Nahida
Date
30 juin 1994
Amj
19940630
Heure
13:00:00
Fuseau horaire
CEST
Surtitre
Journal de 13 heures [1:47]
Titre
Neuf jours après le déclenchement de l'opération Turquoise, la communauté internationale n'a toujours pas répondu à l'appel de la France
Soustitre
Le seul espoir qui reste est que la présence française dissuade les uns et les autres de continuer les massacres d'innocents.
Nom fichier
Taille
6432804 octets
Source
TF1
Fonds d'archives
INA
Type
Journal télévisé
Langue
FR
Résumé
- Depuis le début de la guerre au Rwanda, 800 000 personnes ont pu échapper aux massacres et se sont réfugiées dans des camps. Ils ont toujours peur d'être attaqués à nouveau.
- C'est pour protéger ces hommes, ces femmes et ces enfants que les soldats français sont ici. Pourtant, neuf jours après le déclenchement de l'opération Turquoise, on se rend compte que le nombre dérisoire des militaires français sur le terrain ne peut assurer cette mission. Jusqu'à présent, 300 hommes sont sur le territoire rwandais. Paris ne compte pas augmenter ses effectifs sur place.
- Ce matin une mission de l'ONU est arrivée de Goma pour rencontrer le commandant de l'opération Turquoise. Le général Dallaire, chargé de former une force d'interposition, a déclaré qu'il n'a pas encore réussi à trouver le matériel nécessaire mais espère être prêt le 13 juillet prochain.
- En arrivant ici en premier, la France espérait rallier plus de pays à cette opération. Mais la communauté internationale n'a toujours pas répondu à l'appel. Seul espoir qui reste, est que la présence française dissuade les uns et les autres de continuer les massacres d'innocents.